Lettres de Rupture

100 lettres de rupture, c'est 100 manières d'avoir un mode de vie plus aligné à ses convictions.

Et ce qui est pratique, c'est quelles sont toutes concentrées au même endroit.
Recevoir l'e-book gratuitement

2 bonnes raisons de lire les lettres "Je t’aime mais je te quitte"

👉🏼 Devenir plus engagé

Ces 100 messages de rupture sont autant d'occasions de découvrir comment devenir plus engagé au quotidien.

Vous allez peut-être vous reconnaître dans certaines lettres. D'autres vous surprendront certainement, et vous permettront de découvrir l'impact insoupçonné de certains de nos comportements.

Dans tous les cas, ces lettres de rupture vont vous permettre d'apprendre, et de trouver de nouvelles idées sur des choses à changer dans votre quotidien pour préserver la planète.

👉🏼 S'inspirer des autres 

Si nous sommes des centaines et des centaines à avoir réussi à changer nos habitudes, pourquoi pas vous ? Evidemment, si c'était facile, tout le monde le ferait. Bousculer ses habitudes de toujours, ses idées reçues, sa routine demande beaucoup de détermination.

Mais si d'autres ont réussi, alors vous le pouvez certainement aussi.

Inspirez-vous grâce à ces lettres et profitez-en pour transformer certaines de vos habitudes ..!

Quel est le but de #jetaimemaisjetequitte ?

✔️ Faire prendre conscience de l'impact de certains de nos comportements

✔️ Montrer que tout le monde peut progresser, et ce peu importe son point de départ

✔️ Mettre en valeur les changements, les initiatives et le courage de personnes comme vous et moi

✔️ Utiliser l’expérience des autres comme source de motivation pour adopter un mode de vie plus durable 

✔️ Comprendre qu'il n'y a pas de petits gestes quand on est des centaines à les faire

✔️ Découvrir de nouvelles façons de s'améliorer et de protéger la planète

✔️ Voir que l'on n'est pas seul à faire des sacrifices, à bousculer ses habitudes, et se servir de cette énergie collective pour aller un cran plus loin

Ce projet vous inspire ? Participez !


Quelques règles à respecter :

✏️ Adopter un style épistolaire, raconter une histoire

📝 S'adresser directement à son "ex comportement"

📌 Terminer par "Je t'aime, mais je te quitte. Adieu XXX"

💌 Rédiger entre 100 et 300 mots
Puis à envoyer sur bonjour@ruptureengagee.com

Quelques lettres de rupture

  • Salut mon steak adoré. Grâce à toi et toutes tes protéines j’ai pu grandir. Accompagné de frites, tu as rempli mon estomac et commencé à m’envelopper. Je n’oublie pas que mon cerveau t’a aimé et même adoré. Et oui l’addiction nous a lié jusqu’à la rupture. Je t’ai quitté quand j’ai découvert d’où tu sortais. Et surtout combien tu coûtais en eau. Alors, je suis parti avec beaucoup de regrets pour la santé perdue avec toi. Je t’ai aimé mais je te quitte à jamais. Adieu mon steak.

    Le steak

  • Petit cocktail, glaçon et bien évidement toi mon accessoire de mode pour mon verre. De toutes les couleurs, pliable ou toute droite, tu agissais plus rapidement sur mon ébriété. Je t'ai mâchée, tournicotée, j'ai même joué avec toi pour en expulser ton plastique et en faire rire plus d'un.
    Aujourd'hui tu pollues nos océans, tu es le 7ème déchet le plus retrouvé en bord de mer, tu penses accessoiriser nos poissons mais c'est faux.
    Je t'aime, mais je te quitte. Adieu la paille.

    La paille

  • Une histoire d'amour simple, sans histoire. Je ne me posais même pas la question de notre relation. C'était naturel d'être avec toi. On était ensemble, c'est tout. Puis j'ai décidé de te quitter. De manière brutale, c'est vrai. Sans crier garde, sans t'avertir, sans te prévenir. Je ne t'aurais jamais quitté si je n'avais pas découvert quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui ne te ressemblait absolument pas. Il était tout petit. Tout nu. Tout dur. Il n'y avait rien pour l'envelopper. Je me suis d'abord demandée quel était ce drôle de truc qui me faisait de l'oeil. Je me suis un peu moquée de lui au début, je te l'avoue. Puis j'ai appris à le connaître. Il était petit et finalement c'était pratique car je pouvais l'emmener partout avec moi. Il était nu, mais justement, pas de déchet contrairement à toi. Il était dur, mais moussait tout autant que toi, et sentait tout aussi bon. Il était comme toi, mais en plus simple. En mieux. Ca n'a pas été le coup de foudre avec lui, mais finalement, je préfère ce petit shampoing solide à toi. Désolée... Je t'aime, mais je te quitte. Adieu bouteille de shampoing.

    Le shampoing en bouteille

  • Quand je t'ai rencontré, tu as changé ma vie. Tu étais beau dans tes habits de couleurs. Tu étais doux à mon contact. Tu roulais sur ma peau comme peu l'ont fait. Tu m'assurais de belles et longues journées de sérénité. Tu sentais bon. Mais au fil des années, j'ai appris à mieux te connaître et j'ai découvert des traits de ta personnalité qu'on m'avait bien cachés (ou peut-être, est-ce parce que j'ai rencontré quelqu'un d'autre, plus naturel et que je crée de toute pièce) ! Tes habits de lumière n'étaient en fait qu'un leurre. Pire, ils étaient la source d'un désastre écologique. Tu mettais en danger ma santé. Tu faisais travailler des enfants. Et pour finir, je m'en excuse, mais je trouve quand même tu sens trop fort... Je t'aime mais je te quitte. Adieu mon déodorant à bille.

    Le déodorant à bille

  • Tu me faisais du bien, à moi. Mais à combien de personnes faisais-tu du mal. C'est vrai, un petit coup de stress, une envie de changer, de se détendre, tu étais là. Toi, la fast fashion. JE n'avais pas vraiment besoin de toi, mais tu me coûtais peu, et me donnais beaucoup. Puis j'ai vu ce qui se cachait derrière toi. J'ai appris que tu étais responsable de 2% des émissions globales de gaz à effet de serre. Ca représente plus que les vols internationaux et le trafic maritime réunis. Et c'est pas tout. Tu utilises également 4 % de l'eau potable du monde, des produits chimiques dangereux, des ouvriers mal payés qui travaillent dans de mauvaises conditions, des transports polluants... Est-ce que j'ai vraiment besoin de toi ? Non. C'est fini tout ça. Je t'aime, mais je te quitte. Adieu la fast fashion.

    La fast fashion

  • Chaque été, c’était notre rendez-vous. Toi, barbecue, tu nous rassemblais tous ! En famille, entre amis ... Dès qu’un rayon de soleil pointait le bout de son nez, nous étions tous au rendez-vous. Des brochettes, à la ventrèche, aux saucisses, merguez, et j’en passe ! C’était si bon, si convivial ... Puis j’ai réalisé que tu étais tellement nocif ! Tous ces animaux morts qui gisaient sur tes grilles, toutes ces carcasses grillées et cancérigènes ...
    Et moi je cautionnais cela ? Plutôt tout arrêter !
    Sans aucun regret : je t’aime, mais je te quitte. Adieu barbecue.

    Les barbecues

  • Tu m'as fait voyager, tu m'as fait découvrir des saveurs et des odeurs insoupçonnées. Quelquefois excessif, tu as néanmoins toujours su être réconfortant, qu'importe la saison. J'ai aimé passer des moments en tête à tête avec toi mais j'ai aussi et surtout aimé te partager avec mes amis. Malgré tous ces moments de bonheur que tu m'as fait vivre, je ne peux plus continuer. La souffrance issue de ton exploitation et l'empreinte environnementale m'obligent à arrêter notre relation. D'autres personnes trouveront sans nul doute du réconfort en ta compagnie, mais pour moi, c'est fini. Je t'aime mais je te quitte. Adieu le fromage

    Le fromage

  • Tu me transportais, littéralement. Tu démarrais au quart de tour. Tu étais moelleuse et confortable, toujours à bonne température. Tu m’accueillais à portes ouvertes les matins un peu pressés et les soirs d’hiver où le froid me gardait bien de marcher quelques kilomètres. Tu étais bien pratique, c’est vrai. Un luxe, un confort, peut être aussi une manière d’éviter les autres, les jours où je n’avais pas envie de m’entasser dans les transports bondés. Mais aujourd’hui c’est fini. Trop chère, tu vidais mon portefeuille tous les mois. Trop stressante, tu jouais avec mes nerfs les jours d’embouteillages. Trop néfaste pour l’environnement, Paris n’autorisait même pas ton utilisation lors des pics de pollution. Après un énième coup de la panne, je t’ai abandonnée. Tu ne me manques même plus depuis que j’ai trouvé un nouvel amant : bonjour le vélo !

    La voiture

Recevez notre Newsletter : Les actualités d'une RSE efficace et rentable !

Nous sommes dans le top 10 des cabinets de conseil RSE !
Engagement Zei Rupture Engagée
Découvrez notre profil Zei !

Retrouvez-nous sur :

Copyright Rupture Engagée
Site créé avec 💚 par PIKO PIKO
arrow-circle-o-downchevron-circle-leftchevron-circle-rightmenucross-circlechevron-down-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram