Conseils et formations pour aligner vos convictions Ă  vos actions

Carnet de bord de l'entrepreneur : #1 SE LANCER 🚀

Nous sommes le 1er janvier, l'occasion pour moi de partager le premier épisode de mon carnet de bord de ma vie d'entrepreneure. 

C'est la direction que je choisis de suivre cette année.

Comme expliquĂ© dans mon prĂ©cĂ©dent post LinkedIn ("Salariat, je t'aime mais je te quitte !"), j'ai choisi de quitter le monde du salariat fin 2019 pour me lancer dĂšs janvier 2020 dans l'entrepreneuriat, dans mes rĂȘves. 

Via ce carnet de bord, je souhaite partager avec vous cette aventure. Vous partager les Ă©tapes, vous permettre de suivre les avancĂ©es, mes rĂ©ussites, mes doutes, mes prises de recul. 

On m'a souvent répété que le plus dur était de se lancer. Qu'il fallait beaucoup de courage et d'audace pour quitter son CDI et oser croire en soi et ses projets au point de vouloir les faire vivre. Dans mon cas, il m'aurait fallu encore plus de courage pour pouvoir rester dans cette vie qui ne me convenait plus du tout : Paris, les transports, les contraintes horaires, le sens au travail... J'étais arrivée au bout de ce que je pouvais supporter.

âžĄïž Me lancer dans l'entrepreneuriat rĂ©pond Ă  2 besoins essentiels pour moi : 

Besoin de liberté : Etre libre d'organiser mes journĂ©es comme je le veux, travailler d'oĂč je veux, avec qui je veux... etc. 

Besoin de vie : Me sentir vivante grĂące Ă  ce challenge, concrĂ©tiser les idĂ©es qui me trottent dans la tĂȘte, aller au bout de mes rĂȘves pour donner du sens Ă  ma vie. 

âžĄïž Evidemment, j'ai bien conscience que cette vie prĂ©sente aussi ses contraintes. Quelques-unes de mes inquiĂ©tudes : 

Ne pas réussir à gagner assez d'argent, ce qui m'obligerait à retourner vers le salariat,

Ne pas pouvoir autant que ce que je souhaiterais rĂ©pondre Ă  mon besoin de liberté : Peur que le marchĂ© se concentre Ă  Paris et m'oblige Ă  y vivre. Peur de travailler tellement que j'aurais encore moins de temps libre que dans ma vie d'avant. Peur d'ĂȘtre tellement stressĂ©e par la rĂ©ussite de ce projet que cela me pĂšse au quotidien, plus que cela me soulage. 

Bref, les inquiétudes sont évidemment là. Mais l'envie et la détermination le sont encore plus !

âžĄïž Quelques rĂ©flexions qui m'ont guidĂ©e dans cette dĂ©cision : 

👉 On n'a pas le droit d'ĂȘtre malheureux dans sa vie professionnelle Ă  26 ans. 

Evidemment, je n'Ă©tais pas profondĂ©ment malheureuse, et loin de moi l'envie de me plaindre de mon CDI et de la sĂ©curitĂ© inestimable que cela m'apportait. Mais ce n'Ă©tait pas ma vie. Je suivais le chemin tracĂ©, mais ce n'Ă©tait pas MON chemin. Je me suis souvent dit "Marion, si l'endroit oĂč tu es ne te convient pas, BOUGE. Tu n'es pas un arbre". Si cette vie ne m'Ă©panouissait alors et me rendait malheureuse, alors je pense avoir bien raison de vouloir la changer.

👉 Ce ne sera jamais le bon moment : 

Il existera toujours une bonne excuse pour ne pas se lancer. Si on doit attendre le moment parfait, oĂč le risque 0 n'existe pas, alors on attendra toute sa vie. 

👉 L'inquiĂ©tude des proches leur appartient : 

Se lancer, c'est se confronter aux inquiĂ©tudes de ses proches, et parfois mĂȘme Ă  leur incomprĂ©hension. C'est normal. Le soucis, c'est que ça peut ĂȘtre dĂ©courageant, ça peut mĂȘme faire douter de sa dĂ©cision. Un proche inquiet est souvent un proche qui ne serait pas capable de prendre la mĂȘme dĂ©cision. Son inquiĂ©tude correspond donc Ă  ses propres limites. Autant que possible il faut laisser glisser ce sentiment, et ne pas s'en imprĂ©gner. Dans mon cas, je suis dĂ©jĂ  assez inquiĂšte toute seule, je n'ai pas besoin de rajouter en plus l'inquiĂ©tude de mes proches, haha ! 

👉 Aucune dĂ©cision n'est dĂ©finitive 

Si finalement cela ne me plait pas. Si je n'y arrive pas. Si je change d'avis. Eh bien : CE N'EST PAS GRAVE ! Je ne pars pas en prison, et si pour une raison ou une autre je souhaite faire demi-tour, je pourrai le faire. On a le droit de changer d'avis. 

👉 Si certains y arrivent, alors je le peux aussi 

J'en connais plein moi des entrepreneurs. Si ils y arrivent, si ils ont droit Ă  cette vie qui me fait rĂȘver, alors pourquoi pas moi Ă©galement ? Je ne suis pas plus bĂȘte qu'une autre aprĂšs tout. 

C'est d'ailleurs une rĂ©flexion que je me suis souvent faite lors de mon premier marathon : Avant de m'inscrire, je me disais "Oui, ça te semble impossible, mais si certains y arrivent alors tu peux y arriver aussi. Toi aussi tu as 2 jambes capables de courir. Il va juste falloir s’entraĂźner trĂšs dur et ne rien lĂącher." Autrement dit, je pense que lorsqu'on travaille dur, et qu'on n'abandonne pas, alors on arrive forcĂ©ment au bout de ses rĂȘves. 

👉 " Un fait vaut mieux qu'un parfait"

Non, je ne sais pas encore exactement quel business je vais développer. Evidemment, j'ai des idées, et je sais grosso modo quelle direction prendre. Mais si j'avais du attendre d'avoir l'idée parfaite, le business plan développé au millimÚtre prÚs avant de me lancer, alors je ne me serais sans doute jamais lancée. La seule chose dont je suis (presque) sûre : www.ruptureengagee.com est le début de l'aventure ! 

Bon, eh bien ... c'est parti ! 🎉 Belle annĂ©e 2020 Ă  tous ! et Ă  trĂšs vite pour la suite de ce carnet de bord ! đŸ–ïž

Ps : Les commentaires pour partager vos astuces sont les bienvenus 😁

Cet article vous a plu ? Partagez le ! 

Espace commentaires :

  1. Tellement vrai. Bravo. J'ai moi aussi décidé de suivre mes intuitions et d'entreprendre. Cela fait 6 mois et pour l'instant je ne regrette pas. C'est que du bonheur pour moi. Attention cela ne signifie pas que je ne connais pas le découragement, le stress parfois. Etre entrepreneur demande beaucoup d'agilité. Dans mon cas cela m'a permis de faire de trÚs belles rencontres et c'est que le début. Belle journée

    1. Bonjour Delphine !
      Merci pour votre commentaire, et fĂ©licitations Ă  vous aussi pour avoir osĂ© suivre votre cƓur et le chemin de l'entrepreneuriat ! Au plaisir d'Ă©changer avec vous ..!
      A bientĂŽt
      Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles Entrepreneuriat

Une Newsletter engagĂ©e pour ĂȘtre tenu au courant des actualitĂ©s, ça vous dit ?

Je m'inscris !
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram