Conseils et formations pour aligner vos convictions Ă  vos actions

Carnet de bord de l'entrepreneur : #11 TROUVER LE NOM DE SA BOITE 📱

Trouver le nom de son entreprise peut parfois relever du casse tĂȘte ..! Une fois que son projet est bien structurĂ©, que l'on sait ou l'on va (Cf les 10 prĂ©cĂ©dents Ă©pisodes de mon carnet de bord !) il faut pouvoir communiquer sur son projet. Pour cela, il faut lui donner un nom. Et comme ce projet Ă  pour but de se transformer en entreprise, c'est le nom de sa boite qu'il s'agit de trouver !

La pression ! Bon, partons du principe que rien n'est dĂ©finitif dans la vie, et que mĂȘme un nom d'entreprise peut changer (exemple rĂ©cent : VenteprivĂ©e.com qui devient Veepee). Mais quand mĂȘme : Le nom de son entreprise n'a pas vocation Ă  changer tous les 6 mois, il est donc important de trouver dĂšs le premier coup un nom d'entreprise qui nous plait, mais qui surtout parlera aux prospects et sera facilement mĂ©morisĂ©. 

👉 DiffĂ©rentes options pour trouver le nom de son entreprise : 

  • Avoir un nom en lien avec son activité : Cela parlera rapidement au prospect qui pourra ainsi comprendre rapidement votre offre et vos services.
  • Ou au contraire, avoir un nom plus singulier : Quand on est freelance, il n'est pas rare d'utiliser son identitĂ© (nom et/ou prĂ©nom) comme nom d'entreprise. Cela permet de montrer l'importance du lien humain dans la relation.
  • Certaines entreprises choisissent aussi parfois des noms qui n'ont rien Ă  voir, ou qui ne veulent rien dire : Souvent, ce sont des mots facilement mĂ©morisables, qui vont permettre la crĂ©ation de lien avec son public.
  • Il faut aussi faire attention Ă  ce que le nom de son entreprise corresponde Ă  un nom de domaine libre ! Cela permettra d'avoir une adresse de site internet cohĂ©rente, et donc de faciliter les recherches internet, et la mĂ©morisation.
     
  • Si votre cible est exclusivement française, alors pas besoin de chercher Ă  angliciser le nom de votre entreprise ! L'idĂ©e est de faciliter la comprĂ©hension, autant garder un nom d'entreprise français si vous cherchez Ă  travailler avec des français. En revanche, si votre cible est plus internationale, alors ça a du sens de trouver un nom d'entreprise qui se comprend en anglais. 

1) ➡ Brainstormer

Le brainstorming est un outil puissant pour faire ressortir des idĂ©es, et pouvoir sĂ©lectionner les bonnes idĂ©es ! 

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, il ne faut pas hĂ©siter Ă  brainstormer tout au long de la crĂ©ation de son entreprise, et mĂȘme de son dĂ©veloppement. Faire ressortir des idĂ©es et Ă©voluer est la clĂ© pour faire avancer ses projets et se diffĂ©rencier. 

Donc, concernant le choix du nom d'entreprise, j'estime que la premiĂšre Ă©tape (c'est d'ailleurs presque la seule Ă©tape !) est de brainstormer ! Alors sortez papier, cahier, stylo, post-it, feutres, marqueurs, paper board ... Et laissez sortir TOUT ce qui vous passe par la tĂȘte ! 

👉 PremiĂšre Ă©tape : Brainstormer seul :

Dans le cas de Rupture Engagée, j'ai commencé à brainstormer toute seule : Un cahier, un stylo, et c'était parti pour quelques heures de libération du cerveau et des idées.

Je note TOUT ce qui me passe par la tĂȘte, MÊME les idĂ©es qui, je le sais d'avance, ne retiendront pas mon attention. Pouvoir faire sortir sur papier les mauvaises idĂ©es permet de faire de la place dans le cerveau pour en crĂ©er des meilleures. 

Ecrire tout ce qui nous passe par la tĂȘte permet aussi de dĂ©velopper l'association des idĂ©es ! Par exemple, l'idĂ©e 1 toute seule peut ĂȘtre nulle, l'idĂ©e 2 toute seule peut ĂȘtre encore plus nulle, mais les 2 idĂ©es rĂ©unies peuvent peut-ĂȘtre donner quelque chose .. D'ou l'importance lĂ  encore de tout noter, car la visualisation sur papier permet de faire des connexions qu'on n'aurait pas vu autrement. 

Donc voilà, on en est là ..! On a un bout de papier avec 40/50 idées (au moins ! Laisseeeeeez votre cerveau, votre créativité, et votre imagination s'exprimer !) et parmi ces 40 propositions, il faut en sélectionner une ! 

C'est lĂ  que je passe Ă  la phase 2 du brainstorming : 

👉 DeuxiĂšme Ă©tape : Brainstormer Ă  plusieurs :

A plusieurs cerveaux, la capacitĂ© de rĂ©flexion et de crĂ©ation devient exponentielle. Tout au long du processus de crĂ©ation d'entreprise, il est trĂšs important de partager ses idĂ©es, les challenger, recueillir des avis, discuter .. Cela permettra de penser Ă  des choses auxquelles on n'aurait pas pensĂ© tout seul ! Et pour reprendre la cĂ©lĂšbre citation ..: "Seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin" ! 

Bref, rĂ©unissez autour de la table autant de personnes que vous le souhaitez (7/8 me semble ĂȘtre un nombre adaptĂ© pour favoriser les Ă©changes).

et surtout : entourez-vous de personnes qui ne vous ressemblent PAS ! L'intĂ©rĂȘt de brainstormer avec des personnes qui pensent comme vous, qui sont dans votre secteur, est limitĂ©. Le plus opportun est de rĂ©unir autour de la table des profils trĂšs variĂ©s : diffĂ©rents niveaux d'Ă©tude, pas le mĂȘme age, de secteur d'activitĂ© diffĂ©rents... 

Et si possible, invitez aussi des personnes se rapprochant le plus possible de votre cible, cela vous permettra de pouvoir obtenir un avis pertinent sur vos choix !

Lors de cette deuxiĂšme phase de brainstorming, on peut arriver avec une short list : Sur les 40 noms d'entreprise trouvĂ©s, on peut en entourer une petite dizaine, et demander aux autres de les classer par prĂ©fĂ©rence, de partager ce que ça leur inspire, d'Ă©liminer ceux qui ne font vraiment pas sens, etc. 

Evidemment, on peut aussi laisser la porte ouverte aux propositions grĂące Ă  la crĂ©ativitĂ© et l'imagination de tous ... L'intelligence collective peut ĂȘtre trĂšs surprenante ! 

Dans mon cas, j'ai d'abord choisi de brainstormer seule dans mon coin, puis de challenger mes idĂ©es Ă  un petit groupe de personnes. Mais je prĂ©sume qu'on peut faire l'inverse, et que ça marche aussi ! C'est Ă  dire brainstormer dans un premier temps en groupe, pour faire ressortir une tonne d'idĂ©es, puis trancher dans un second temps tout seul.

A chacun de trouver sa mĂ©thode, ce qui lui convient le mieux ! 

2) ➡ Se dĂ©cider 

Bon, on arrive maintenant Ă  la phase la plus difficile (pour moi en tout cas) ... Trancher !

2 cas de figure : 

👉 C'est le coup de coeur ! Vous avez trouvĂ© le nom d'entreprise parfait : Il faut sens pour vous, il vous plait, il a Ă©tĂ© validĂ© par plusieurs personnes, il sera compris par votre cible.. Il a su vous convaincre et convaincre d'autres personnes. Dans ce cas lĂ , hop, c'est bon, emballĂ© c'est pesĂ© ! 

👉 Vous ĂȘtes indĂ©cis ! Pas de coup de foudre particulier pour un nom, plusieurs options qui semblent pertinentes et qui prĂ©sentent chacune leur points faibles et leur points forts.. Et pourtant, il faut bien trancher pour pouvoir avancer ! 

Quelques astuces : 

  • On ne bloque pas des semaines sur le nom de son entreprise : On peut se fixer une rĂ©flexion totale de 1 semaines (Brainstorming compris !) A un moment donnĂ©, il faut trancher pour pouvoir avancer.
  • Ce n'est finalement qu'un dĂ©tail : Avoir un nom d'entreprise qui fait sens, qui est compris, et qui nous plait est un point positif pour le dĂ©veloppement de son entreprise, de sa notoriĂ©tĂ©. Mais soyons clair : CE N'EST PAS ce qui garantira le succĂšs de votre entreprise. Je suis convaincue qu'on peut avoir le meilleur nom du monde, qu'on adore, qui est adorĂ© ... Si l'offre qu'on propose n'est pas adaptĂ©e au marchĂ© (cf les Ă©pisodes prĂ©cĂ©dents du carnet de bord !), alors ça ne sera pas vraiment utile ! Ce qui vous permettra de vivre de votre entreprise n'est pas son nom, mais la construction d'une offre cohĂ©rente avec les attentes du marchĂ©. Alors on ne perd pas trop de temps sur ce qui n'apporte pas tant de valeur, et on avance ! 
  • Il pourra Ă©voluer : Si vraiment on se rend compte que ça ne va pas, on si on termine par trouver le nom parfait plusieurs semaines, voire mois, aprĂšs le lancement de son entreprise .. Il pourra toujours Ă©voluer ! Cela peut crĂ©er de la confusion auprĂšs de son public, c'est pour cela qu'il vaut mieux Ă©viter. Cela implique aussi de revoir toute sa com, son site internet, etc.. Ce n'est donc pas simple de changer le nom de sa boite, mais pas impossible. Alors on ne se prend pas trop la tĂȘte, rien n'est dĂ©finitif ! 

En conclusion, ce que je prĂ©coniserai ... C'est de faire simple ! On met toutes ses idĂ©es Ă  plat, on en discute avec d'autres personnes, on ajuste, on se dĂ©cide, et go ! Ce n'est pas nĂ©cessaire de faire des nuits blanches pour trouver le nom parfait, il n'existe pas. Et comme on l'a vu, si jamais on change d'avis, c'est possible de changer ! 

En espĂ©rant que cet article puisse vous aider Ă  prendre des dĂ©cisions, que ce soit le nom de son entreprise, ou autre .. 🙂 

N'hĂ©sitez pas Ă  commenter avec vos astuces ! A bientĂŽt pour la suite du carnet de bord ! 

Cet article vous a plu ? Partagez le ! 

Espace commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles Entrepreneuriat

Une Newsletter engagĂ©e pour ĂȘtre tenu au courant des actualitĂ©s, ça vous dit ?

Je m'inscris !
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram