Conseils et formations pour aligner vos convictions à vos actions

Je t'aime mais je te quitte : #1 LE STEAK !

"Salut mon steak adoré. Grâce à toi et toutes tes protéines j'ai pu grandir. Accompagné de frites, tu as rempli mon estomac et commencé à m'envelopper. Je n'oublie par que mon cerveau t'a aimé et même adoré. Et oui l'addiction nous a liés jusqu'à la rupture. Je t'ai quitté quand j'ai découvert d'où tu sortais. Et surtout combien tu coûtais en eau. Alors je suis parti avec beaucoup de regret pour la santé perdue avec toi. Je t'ai aimé mais je te quitte à jamais. Adieu mon steak"

Anonyme.

L'impact environnemental du steak

700 litres d'eau pour 1 kg de viande

Si l'on compare le bœuf (35,8 kg de CO2 par kg) à la tomate (2,3 kg de CO2 par kg), la différence est énorme. Les pois (0,7 kg de CO2 par kg) ou les pommes de terre (0,6 kg de CO2 par kg) ont un impact quasi nul sur la qualité de l'air. En revanche, les ruminants polluent l'air.

Le bétail consomme aussi de l'eau. Pour 1 kg de viande produite, certains parlent de 15 000 litres d'eau nécessaires.

Sur l'air comme sur l'eau, l'impact du bétail est important. Pour l'économiste Nicolas Treich, il faut réduire notre consommation de viande. Plus de légumes, moins de viande : un impératif à l'échelle de la planète, où l'élevage intensif menace la biodiversité.

Cet article vous a plu ? Partagez le ! 

Espace commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles #JeTaimeMaisJeTeQuitte

Une Newsletter engagée pour être tenu au courant des actualités, ça vous dit ?

Je m'inscris !
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram