L'empreinte écologique des fêtes de Noël

En se basant sur des chiffres récoltés par le média Brut, il est facile de constater que l'empreinte écologique des fêtes de Noël est forte et ceci, dans de nombreux pays. Il est donc primordial que chacun dispose des outils nécessaires à la réduction de ses dépenses énergétiques et de ressources.

L’empreinte écologique des fêtes de Noël en quelques chiffres

Pour commencer, dans de nombreux pays mondiaux, les fêtes de fin d'année sont synonymes d'excès. Pour prendre des exemples concrets, au Royaume-Uni, le 24, 25 et 26 décembre représentent 5,5% de l’empreinte carbone annuelle du pays. De plus, en moyenne, chaque britannique parcourt 194 km, mange 26 kg de nourriture et dépense 108€ en cadeaux non désirés, ce qui représente 650 kg de CO2 par personne - soit un aller Paris / New York en avion - et pour les cadeaux à eux-seuls, ils représentent une émission de 310 kg de CO2 émis par personne.

Aux Etats-Unis, les guirlandes de Noël consomment 6,6 milliards de kilowattheures, l’équivalent nécessaire pour éclairer 500 000 foyers américains pendant 1 an. Ce qui implique que les villes des Etats-Unis sont en moyenne 50% plus lumineuses pendant les fêtes, et cela nuit aux insectes, qui sont attirés par la lumière, tournent en rond, s’épuisent et finissent malheureusement bien souvent par mourir.

En France, chaque année 6,5 millions de sapins sont vendus. Il est important de savoir que pour un sapin naturel qui peut être recyclé, c’est 3,5kg de CO2 émis alors que pour un sapin artificiel c’est 40kg de CO2. De plus, on comptabilise plus de 100 millions de cadeaux rien que pour les enfants Français. A savoir que 60% des jouets sont en plastique et que 30% des cadeaux sont des jeux électroniques. Les jeux électroniques sont les premiers responsables des émissions de la pollution due aux cadeaux.

En Bavière, en Allemagne, on constate chaque année une augmentation de 10 à 15% de déchets, à cause des arbres de Noël, pub, papiers cadeaux, emballages…

Et enfin, en Espagne, 1 million de tonnes de papier et de cartons sont produits en décembre et janvier, 25% de plus que le reste de l’année, or bien souvent pas recyclable.

L'empreinte écologique des fêtes de Noël est donc très importante, et d'autant plus dans les pays riches. C'est une problématique qui concerne de nombreuses régions du monde.

empreinte écologique des fêtes de Noël

Comment réduire son empreinte écologique des fêtes de Noël, sans renoncer à la magie de Noël ?

Afin de réduire son empreinte écologique durant les fêtes de Noël, il est important de s’attarder sur trois catégories : l’avant Noël, la sélection des cadeaux et bien sûr, le Jour-J. Pour ceci, et puisque tout le monde peut agir, voici quelques lettres de rupture avec certaines habitudes, pour se tourner vers un Noël plus écolo.

Merci à ceux qui ont écrit leurs lettres de rupture de Noël.

L'avant Noël

Pour préparer Noël en toute sérénité et profiter de l’ambiance chaleureuse du début des fêtes, une première étape est de remplacer le calendrier de l’avent traditionnel par une alternative écologique et responsable, en le fabriquant soi-même ou en optant pour une marque engagée et responsable.  

Voici également un exemple original pour répondre au calendrier de l’avent, dans cette lettre de rupture : 

Mon cher calendrier de l'avent,

Aussi longtemps que je me souvienne, tu as été présent dans ma vie tous les ans entre le 1er et le 25 décembre. Tous les matins, c'était le rituel. Je te retrouvais, et je découvrais la surprise que tu avais à me dévoiler. Tu as tellement toujours été dans ma vie que je ne me rendais même pas compte de ce qui se cachait derrière toi. Je te pensais indispensable pour attendre Noël … Mais l'étais-tu vraiment ? Non. Je n'ai pas besoin de toi, et tu sais quoi ? Tu es quand même sacrément à usage unique. Toi, le calendrier de l'avent Classique, on retrouve souvent chez toi des chocolats bourrés d'huile de palme, ou des figurines en plastique bien inutiles. Cher calendrier de l'avent, c'est vrai que tu permets de patienter jusque Noël. Mais je vais me tourner vers une alternative plus écologique. Cette année, c'est moi le calendrier de l'avent. Je vais déposer chaque jour dans une boite un vêtement dont je ne me sers plus, et je donnerai cette boite à une association pour ceux qui en ont besoin. Calendrier de l'Avent tout Classique, je t'aime mais je te quitte.

Elise - 26 ans

Une seconde étape est de trouver une alternative au sapin en plastique, voire au sapin naturel. En effet, un sapin artificiel est rentable du point de vue carbone par rapport à son équivalent naturel, seulement au bout de 20 ans. 

Mon beau sapin, roi des forêts, que j'aime ta verduuuuuuureuuuuuh … Oui, c'est évident, je t'aime. Tu sens bon. Tu apportes de la couleur, et de la nature dans mon appartement. Oui mais voilà. Comme le dit la chanson, tu es le roi des forêts. Pas le roi de mon salon. C'est égoïste de te vouloir chez moi, non ? J'ai bien pensé à ton cousin en plastique, mais celui-là, je ne veux vraiment pas en entendre parler. Entre toi qui a un gros impact environnemental quand je me débarrasse de toi, entre lui qui a un impact encore pire pour le fabriquer … Ça ne va pas du tout. Mon cher sympa, tu es sapin (ou l'inverse ? ) mais cette année, je vais réfléchir à une alternative plus écologique. Je vais essayer de te fabriquer avec des branches trouvées dehors. En plus d'une bonne partie de rigolade avec mes enfants, je pense qu'on sera fiers que tu sois fait maison, comme beaucoup de choses ici. Sapin à usage unique ou sapin en plastique, je vous aime, mais je vous quitte.

Hélène, 42 ans

Il est en effet tout à fait possible de fabriquer son propre sapin, en s’inspirant de nombreuses initiatives qui fleurissent sur internet. Et pour ceux qui n’ont pas le goût aux activités manuelles ou ceux qui aiment tant les traditions et l'odeur du sapin, il est possible de louer son sapin grâce à Treezmas, il sera ensuite replanté dans sa forêt.

Et enfin, en lien avec le sapin, les décorations de Noël sont tout autant importantes. 

Dans la rue, dans les magasins, au bureau, à la maison, ah ça oui, vous contribuez à la magie de Noël ! Vous brillez, scintillez, resplendissez par toutes vos couleurs, vos paillettes et vos lumières. Vous êtes agréables pour les yeux, ça, c'est sûr. Mais dans la grande majorité des cas, vous venez de très loin. Et vos conditions de fabrication … sans commentaire. Est-ce-que ma magie de Noël doit passer par le mal-être de celui ou celle qui vous fabrique ? Est-ce-que ma magie de Noël doit passer par tout ce transport que vous fête (#jeudemot) pour venir jusque moi ? Chères décorations de Noël, je n'ai pas besoin de vous pour passer un bon moment avec mes proches. Tout cet artifice n'est pas necessaire. Ce n'est pas ça qui compte. Je suis sûr que je peux me débrouiller pour réaliser moi-même quelques décos sympas. Décoration de Noël, je t'aime mais je te quitte.

Jean, 30 ans

Pour remplacer la décoration de Noël venue de loin par une alternative plus écologique et responsable, la meilleure solution consiste à fabriquer sa propre décoration, en donnant par exemple une seconde vie aux objets du quotidien. Pour l’inspiration, c’est ici, et .

empreinte écologique des fêtes de Noël

Les cadeaux de Noël

Pour offrir des cadeaux éthiques, une première possibilité est d’offrir du made in France, qui a l’avantage de faire vivre des emplois sur notre territoire et d’économiser les coûts environnementaux liés au transport. Cet article donne plein de bonnes idées. Pour acheter encore plus proche de chez soi, penser à l’artisanat local, comme ce que propose Vinibee, qui propose des vins bio, biodynamiques et naturels.

Enfin, c’est également une bonne idée d’offrir des cadeaux de seconde main, il est facile de trouver de nombreux vêtements et objets en friperie, recyclerie ou ressourceries. En donnant une seconde vie aux objets, cela permet de réduire fortement les ressources utilisées et ainsi, l'empreinte écologique des fêtes de Noël.

Une autre mauvaise habitude à mettre au placard : Les commandes Amazon. Une alternative aux commandes sur Amazon est évidemment d’aller directement en boutique acheter ses cadeaux, mais pour ceux qui préfèrent les achats sur internet il existe aussi de nombreuses alternatives : momox pour les livres, Vinted pour les vêtements, Le Bon Coin pour à peu près tout …!

On peut également penser à des cadeaux immatériels, plutôt que d’offrir un objet, offrez un souvenir.

En cette fin d'année, tes petits lutins travaillent d'arrache-pied pour satisfaire les enfants du monde entier. Expéditions rapides, catalogue infini, prix abordables, tout y est ! Et pourtant, le revers de la médaille ne te fait plus briller… Exploitation salariale, destruction d'emploi, évasion fiscale, écocide… Tu n'arrêtes plus de briller par tes scandales. Noël approchant, tu vas redoubler d'efforts pour satisfaire toute ta clientèle, addict au "one click". Désormais, je te boycott. Je t'aime, mais je te quitte. Adieu Amazon

Florian

Pour être sûr de faire un cadeau qui plait, la première piste est de demander à ses proches ce qui leur ferait plaisir, on est sûr dans ce cas que le cadeau sera voulu et ne sera pas mis au placard quelques jours plus tard. 

Pour reprendre l’idée émise un peu plus tôt, offrir un moment à partager, une place de concert, un spectacle, un diner au restaurant, est aussi efficace. 

Enfin, pour ce qui est du papier cadeau, de plus en plus, le furoshiki se fait une place dans les habitudes de chacun. Il s’agit d’un tissu qui permet d'emballer ses cadeaux de manière originale, chic et écologique. Ou sinon, rien de mieux que de ranger son cadeau dans une boite, qui pourra être réutilisée d’une année sur l’autre. 

Le Jour-J

Le foie gras

Tu étais la petite douceur qui rendait mon dîner exceptionnel. Je ne te voyais pas souvent, et j'attendais Noël avec impatience pour te retrouver. Te goûter. Abuser de toi, parfois. On était tellement gourmands toi et moi, que souvent, on rajoutait des accessoires : Toast, confiture… Tu étais le petit goût de paradis lors de mes repas.

Mais j'ai réalisé qu ce si bon goût vient d'une atroce souffrance : Sélection à la naissance, gavages multiples, maltraitance envers ces oies ou ces canards qui colorent nos étangs. J'ai appris que tu étais en fait une maladie. Un foie rendu volontairement malade, pour que tu deviennes ce foie gras que j'apprécie tant. Cette souffrance est inutile. Aujourd'hui ton gavage des mâles rend mes maux trop forts et ton goût si fade.

Cette année, à Noël, je vais te remplacer. J'ai rencontré quelqu'un d'autre. 100% végétal et respectueux des animaux. Il s'appelle Gaia, et c'est ce qu'on appelle un "faux gras". Bien plus engagé que toi.

Je t'aime, mais je te quitte. Adieu foie gras

Levana

Pour remplacer le foie-gras à table, pensez au faux-gras (https://www.fauxgras.be/) de Gaïa

La dinde

Quelle réjouissante période que les fêtes de fin d’année ! Ces lumières, ces marchés de noël, cette féerie qui se lit doucement sur les visages grisonnants des citadins… c’est bien sûr sans compter le début du marathon des cadeaux, des invités à placer autour de la table le 24 au soir, du sapin à décorer, mais surtout… du repas à préparer. Chaque année, nous sommes des millions d’individus à se tortiller l’esprit pour préparer un repas digne de ce nom. Car le réveillon de noël c’est l’instant de tous les plaisirs, de tous les excès. Mais pas pour tous… et oui, la dinde, elle en a marre d’être prise pour une dinde ! Dinde farcie dinde par là… Quel intérêt a-t-on de prendre du plaisir, quand pour cela d’autres doivent souffrir ? Alors cette année, arrêtons cette farce et offrons aux dindes un lendemain de réveillon (en vie) en s’offrant une délicieuse alternative de rôti de seitan farci aux champignons. Je t’aime, mais je te quitte.

Rania

Même si tout le monde aime les traditions de Noël, certaines ne sont pas bonnes à garder. Pourquoi ne pas varier les plaisirs et essayer de nouvelles recettes, surtout si elles peuvent faire du bien à la planète ?

La recette du rôti de seitan farci et la recette du rôti aux lentilles et aux noix.

Le gaspillage alimentaire

Bien trop souvent, fêtes de Noël rime avec excès, et cela concerne aussi la nourriture. Alors pour éviter le gaspillage alimentaire, il ne faut pas oublier que les fêtes ne justifient pas de cuisiner plus que ce qui est réellement nécessaire. Et si jamais il y a quand même des restes, on garde ça bien au frais pour le consommer plus tard en faisant bien attention à ce que ça ne finisse pas dans la poubelle, et s’il y en a trop, il est aussi possible d’aller à la rencontre des personnes dans la rue pour distribuer les restes du repas et, par la même occasion, discuter avec eux. 

Nous n'allons pas nous mentir, nous ne nous sommes pas trouvés, ni appréciés. Depuis ces longues années où l'on se croise partout, tu ne cesses de te pavaner comme un prince alors que finalement, tu ne restes que malfaisant. Au lieu d'appeler au raisonnement de la quantité que tu manges, tu alimentes ce surplus par tes campagnes diverses et variées. Un glouton non repu qui ne voit plus le mal qu'il fait, aveuglé par l'épaisseur de son ventre. Il est temps pour toi de faire un régime drastique et loin d'être malveillant, une diète totale serait, pour toi, la plus juste condamnation et permettrait de donner le sourire à d'autres au lieu de ne penser qu'à ravitailler ton propre ventre. Alors, soyons franc, je ne t'aime pas et je te condamne. Adieu le gaspillage alimentaire.

Benjamin

La tenue de fête

Noël, la bonne occasion pour acheter une tenue spéciale que l’on ne portera qu’une fois et qui restera sûrement au fond du placard ensuite. La bonne solution, une nouvelle fois, est de ne pas chercher trop loin et de simplement regarder d’abord ce que l’on a chez soi. Cela ne se remarquera même pas si la même tenue est portée plusieurs fois. Ou sinon, demander à un.e ami.e de prêter une de ses tenues ou même d’échanger de tenue. 

Si jamais, il est aussi possible de louer sa tenue de soirée juste ici ou sur un autre site ou d’acheter en seconde main, comme sur Vinted par exemple

Ca y est ! Vous savez tout sur comment organiser un Noël écolo, engagé et responsable ! Nous pouvons tous agir pour un futur plus soutenable et moins polluant. Les petits gestes ont leurs impacts. Le changement d'habitude encore plus. Noël est une parfaite occasion pour essayer de prendre de nouvelles bonnes habitudes... à poursuivre tout au long de l'année.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez lire les 100 lettres de rupture à des comportements pas très écolos.

Cet article vous a plu ? Partagez le ! 

Espace commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles Développement durable

Recevez notre Newsletter : Les actualités d'une RSE efficace et rentable !

Découvrez notre brochure

Nous sommes dans le top 10 des cabinets de conseil RSE !
Engagement Zei Rupture Engagée
Découvrez notre profil Zei !

Retrouvez-nous sur :

Copyright Rupture Engagée
Site créé avec 💚 par PIKO PIKO
arrow-circle-o-downmenucross-circlechevron-down-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram