Que faut-il savoir sur l’économie circulaire ?

Au début de ce mois de novembre 2022, nous avons enregistré un webinaire dédiée à l’économie circulaire. Voici un résumé de ce que nous avons pu dire pendant 30 minutes.

L’économie circulaire VS l’économie “classique”

Pour commencer, nous allons expliquer ce que l’on entend par “économie classique”. Cette notion est plutôt simple, il s’agit de fabriquer avec des matières premières neuves, puis d’utiliser l’objet fabriqué, puis, lorsqu’il ne fonctionne plus ou que nous n’en avons plus l’utiliser, le jeter. 

Nous nous rendons de plus en plus compte que c’est un modèle qui n’est pas viable surtout en ayant en tête toutes les problématiques environnementales et sociales auxquelles nos sociétés sont confrontées en ce moment.

Il y a donc une autre forme d’économie qui émerge : l’économie circulaire.

Selon le ministère de l’écologie, l’économie circulaire consiste à produire des biens et des services de manière durable en limitant la consommation et le gaspillage des ressources et la production des déchets. Il s’agit de passer d’une société du tout jetable à un modèle économique plus circulaire.

Concrètement, l’économie circulaire propose de repenser nos modes de production et de consommation afin d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles et ainsi limiter les déchets générés. Au lieu de jeter, il s’agit de réemployer, de réparer et de recycler. 

L’économie circulaire ne concerne pas seulement la fin de vie, elle concerne également la fabrication avec l’éco-conception par exemple, une meilleure consommation, plus durable ou encore des systèmes de réparation efficaces afin d’allonger la durée de vie de l’appareil. 

De plus, un autre concept va encore plus loin que l’économie circulaire, il s’agit de l’économie régénératrice, qui pousse encore plus la réduction des impacts.

Pourquoi changer de modèle ?

Il devient primordial de changer de modèle puisque beaucoup de produits sont fabriqués avec des matières premières d’origine fossile et donc non renouvelables, mais surtout leur extraction, leur transformation et leur fin de vie sont extrêmement polluants.

Selon l’OCDE, en 2007, l’économie mondiale a utilisé 60 milliards de tonnes de matières premières, et on pense à 150 milliards de tonnes en 2050. En sachant que la population mondiale est en hausse et que nos habitudes demandent de plus en plus de consommation de biens, ce qui implique une potentielle hausse dans les années à venir. 

Ces consommations de biens en augmentation entrainent évidemment une augmentation des empreintes de CO2 mondiales, notamment à cause de la fabrication et une augmentation de la pollution avec l’utilisation et la fin de vie des biens, qui sont souvent insuffisamment recyclés ou réutilisés.

C’est pour cela que changer de modèle vers un modèle plus résilient est indispensable pour réduire au maximum les impacts de nos habitudes et de nos usages.

Comment faire ce changement vers l'économie circulaire ?

Premièrement, il existe une loi sur l’économie circulaire, la loi AGEC (loi Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire). Elle est constituée de plusieurs axes principaux :

  • sortir du plastique à nuage unique
  • mieux informer le consommateur, lutter contre le gaspillage et pour le réemploi solidaire
  • agir contre l’obsolescence programmée
  • mieux produire

Cette loi doit donc être appliquée par les entreprises et collectivités. 

Il est également possible, pour les citoyens, de rejoindre une association spécialisée dans l’économie circulaire, pour se renseigner, apprendre les bonnes pratiques, voire pour diffuser ses connaissances. Il existe de nombreuses associations sur ce sujet, l’idéal est de choisir une association locale. 

Pour ceci, il existe un outil : Cart’éco, qui permet de localiser plus 1500 acteurs de l’économie circulaire et de l’ESS en France, et donc de savoir ce qui se passe près de chez soi. 

Il existe également  plusieurs ateliers de sensibilisation à l’économie circulaire, tels que la Fresque de l'Économie circulaire. Plus globalement, il est important de se renseigner et de se sensibiliser sur les problématiques environnementales et sociales mondiales, pour comprendre les enjeux globaux. Ne pa shésiter également à consulter le site de L'institut National de l'économie circulaire.

Quelques exemples d'acteurs de l'économie circulaire

Le premier exemple est un acteur majeur de La Rochelle, il s’agit de La Matière. La Matière est un mélange entre un tiers lieu, une association et une entreprise, créé par Julien Duranceau. Cet acteur est majeur pour l'économie circulaire mais aussi la sobriété et la low-tech. En effet, l'équipe réalise des ateliers de sensibilisation au public, de la revalorisation d’objets inutilisés, et ils accompagnent également les entreprises qui souhaitent mettre en place des démarches de réduction des déchets.

Voici une vidéo de présentation de La Matière :

Un autre acteur local que nous aimerions mettre en avant est Echo-mer. Cette association lutte contre la pollution des océans, et s’implique dans des projets en lien avec la protection de l’environnement et du littoral, et dans le développement durable. 

Ils réalisent des ateliers de sensibilisation dans des écoles et aux plaisanciers, des balades citoyennes ou encore des nettoyages du port. Ils ont également un magasin proposant des articles issus de matières recyclées et revalorisées. Ils y vendent des sacs, poufs, coussins paniers et accessoires, à partir de voiles, liège, ou encore poches à huitres. 

Ensuite, nous vous invitons à consulter Cart’éco pour trouver les acteurs locaux qui sont proches de chez vous !

Et enfin, si vous souhaitez retrouver le replay du webinaire, le voici !

Et si vous souhaitez découvrir nos autres webinaires, rendez-vous sur notre site internet !

Cet article vous a plu ? Partagez le ! 

Espace commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles Développement durable

Recevez notre Newsletter : Les actualités d'une RSE efficace et rentable !

Découvrez notre brochure

Téléchargez notre catalogue d'ateliers et de conférences

Nous sommes dans le top 10 des cabinets de conseil RSE !
Engagement Zei Rupture Engagée
Découvrez notre profil Zei !

Retrouvez-nous sur :

Copyright Rupture Engagée
Site créé avec 💚 par PIKO PIKO
arrow-circle-o-downmenucross-circlechevron-down-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram